Biographie
Caro Bé

Mon parcours

J'ai complété mes études au Collège Lionel Groulx, en Théâtre Musical, en 2002. Depuis, mon chemin a été parsemé d'événements surprenants, de hauts et de bas, et de moments inattendus. Je considère maintenant que l'école de la vie est la plus formatrice d'entre toutes ; elle a été très inspirante tout au long de mon voyage artistique.

J'ai décroché mon premier rôle dans un spectacle professionnel à l'été de ma graduation, dans la revue musicale Les Divas. Puis, encore en 2004, avec l'immense opportunité de faire partie d'une distribution francophone de ma comédie musicale préférée, RENT ; une production Juste pour Rire, mais avec l'équipe de New York pour la mise en scène, les chorégraphies et la direction musicale. Quelle expérience phénoménale ! À cette époque, j'écrivais beaucoup, et c'est avec mon groupe The Zookeepers que je donnais vie à ma musique avec une saveur alternative et audacieuse. Puis ce fût la grande noirceur, et, j'ai dû quitter mes projets artistiques pour ce qui m'a semblé être… une éternité. De ce moment d'hiatus est né Vieux Motard que j'aimais, une comédie musicale que j'ai écrite et produite en 2008. C'est cette comédie, style sitcom, qui m'a réconciliée avec la scène. Au nombre de salles combles et d'éclats de rire, j'ai compris que je n'étais pas seule à devoir relever les défis que la vie avait mis sur mon chemin.

En 2009, je me suis remise à la composition, en retrouvant d'abord celles qui avaient été laissées dans mes cahiers de notes, quatre ans auparavant. C'est également durant ce temps que j'ai eu l'idée d'enregistrer une démo de voix parlée, qui m'a apporté, depuis lors, d'innombrables opportunités. J'ai été embauchée en tant que chroniqueuse à la circulation pour les stations Rouge et NRJ de Québec, ce qui m'a ensuite mené à un poste d'animatrice à une station de la Rive-Sud de Montréal, le FM103,3, dans l'émission du retour à la maison, Chéri j'arrive !. Grâce à cette nouvelle passion pour le travail en voix, j'ai eu l'occasion de travailler sur de multiples projets, et grâce à ceux-ci j'ai pu réaliser l'enregistrement de mon premier album Closing the Book, sorti en 2013. On y retrouve des versions orchestrales des chansons alternatives que j'avais créées avec mon band. En 2014, j'obtiens une subvention pour démarrer ma propre entreprise, le Studio Open House, avec mon partenaire de vie / ingénieur de son, Dan Smith. Depuis, je fais de la radio, des publicités, des voix de narration, des voix de personnages (j'ai entre autres décroché le rôle de Celeste, dans le jeu vidéo Atlas Reactor de Trion Worlds l'année dernière) et je donne de la formation vocale, tout ça dans le confort de notre studio à la maison.

Dans mon nouvel album Bat Shit Crazy, j'explore l'énergie archétypale de Lilith, la Lune noire et l'ombre de l'humanité. C'est une représentation de la rébellion féminine contre l'oppression patriarcale déformant sa vérité. Le message est néanmoins destiné à tous ceux qui veulent se permettre un moment d'insurrection. J'ai bien hâte de partager mes nouvelles compositions avec vous !